Courrier des lecteurs

Retraite active, de qui se moque-t-on ?

Publié le 15/11/2019

Dans une lettre ouverte qu’il nous a adressée, le Dr Jérôme Aubertin déplore les conditions insuffisamment incitatives du cumul-emploi retraite.

Madame la Caisse autonome de retraite des médecins de France, Madame l’Urssaf,

J’aimerais attirer votre attention sur le fait suivant : je suis un médecin généraliste de 68 ans, à la retraite depuis trois ans. J’ai repris une activité libérale à mi-temps en 2017. J’ai déclaré 45 334 euros de revenus pour l’année 2018.

à eux deux, Mesdames la Carmf et l’Urssaf me demandent 10 880 euros et cela à fonds perdu, si j’ose dire. Il faut ajouter à cela les impôts, la taxe professionnelle (cotisation foncière des entreprises)... 

Nos responsables et décideurs politiques appellent cela une incitation à poursuivre mon activité professionnelle. Cela se passe de commentaire !

Que faire ? Médecins, tutelles et représentants de l’État doivent agir pour trouver rapidement une solution équilibrée. 

Vous aussi, vous voulez réagir à l’actualité médicale ? Adressez-nous vos courriers accompagnés de vos nom, prénom et lieu d’exercice à redaction@legeneraliste.fr

Dr Jérôme Aubertin, Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne)

Source : Le Généraliste: 2888