Courrier des lecteurs

Les syndicats défendent-ils les intérêts de leurs adhérents ?  Abonné

Publié le 27/06/2014

Certains syndicats dénoncent la « logique d’étatisation » en mettant en cause le renforcement du rôle des ARS (Agence Régionale de Santé) censé faciliter, selon le gouvernement, la « structuration territoriale des soins primaires ». Mais la mise en place de cette « logique d’étatisation de la Santé» existe depuis plusieurs années avec le soutien de ces mêmes syndicats :

- dès sa création, le syndicat MG-France prenait en exemple le système de santé anglais ;

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte