Courrier des lecteurs

« Les homéopathes, des praticiens comme les autres »

Publié le 06/11/2020

Pourquoi faire mention de l’homéopathie dans votre dossier sur les dérives sectaires en santé (Le Généraliste n° 2923) ? Ce n’est pas une médecine alternative mais une thérapeutique alternative. Les médecins homéopathes ont fait les mêmes études et appliquent les mêmes règles (interrogatoire, examen clinique, examens complémentaires, recours aux spécialistes…) que les autres praticiens. Simplement, ils choisissent en première intention la thérapeutique homéopathique et, si besoin, font appel à d’autres thérapeutiques alternatives (acupuncture, phytothérapie, allopathie…). Remettons l’homéopathie à sa juste place. Comme l’a dit Max Tétau : « La Médecine est une, l’homéopathie en fait partie en tant que thérapeutique alternative de l’allopathie, simplement, paisiblement, et elle ne mérite ni honneur, ni indignité. »

Vous aussi, vous voulez réagir à l’actualité médicale ? Adressez-nous vos courriers accompagnés de vos nom, prénom et lieu d’exercice à redaction@legeneraliste.fr

Dr Annie Dorgan-Dagaeff, médecin généraliste homéopathe à Besançon (Doubs)

Source : Le Généraliste