Courrier des lecteurs

Ils s’en lavent les masques

Publié le 04/09/2020

Depuis quelques semaines, certaines consultations se terminent avec une demande, souvent réitérée, de patients porteurs de maladies chroniques. Ayant été très à l’écoute des médias qui ne cessent de distiller des informations souvent contradictoires sur le Covid-19, ces derniers n’hésitent pas à réclamer des masques. Notre président leur a permis d’obtenir gracieusement des masques, et ce sans aucune participation financière. Cependant, pour les obtenir, le praticien doit mettre la main à la pâte, et inscrire cette requête sur une ordonnance bizone. Dans notre cité, le maire de la commune avait anticipé cette mesure en distribuant gratuitement à chacun de ses administrés des masques en tissu, qu’une association avait confectionnés. Il est vrai que les masques en tissu sont moins performants pour protéger le patient d’une éventuelle contamination. De plus, pour qu’ils puissent être utilisés au long cours, il est impératif de les laver très régulièrement. Malheureusement, il semblerait que cet « effort » soit trop colossal pour les habitants de notre ville. En conséquence, ces dons municipaux ont été remisés ou jetés, tout bonnement. Eh oui, certains préfèrent venir en consultation pour demander des masques plutôt que de se débrouiller pour s’en procurer. Rien n’est plus appréciable que de profiter des largesses de l’État-providence !

Vous aussi, vous voulez réagir à l’actualité médicale ? Adressez-nous vos courriers accompagnés de vos nom, prénom et lieu d’exercice à redaction@legeneraliste.fr

Dr Pierre Frances, Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Orientales)

Source : Le Généraliste