Etude MACSF - [INFOGRAPHIE] Pas si moroses que ça, les blouses blanches !
Infographie

Etude MACSF[INFOGRAPHIE] Pas si moroses que ça, les blouses blanches !

19.03.2014
  • Etude MACSF - [INFOGRAPHIE] Pas si moroses que ça, les blouses blanches !-1

La positive attitude, leitmotiv des professionnels de santé ? A l’heure où les blouses blanchessont présentées comme les plus exposés au burn out et où le ras le bol semble poindre chez nombre d’entre eux, une étude de réalisée par la MACSF apporte une note d’optimisme.

En février 2013, en partenariat avec l’institut Enov Research, la MACSF a mené une étude sociétale sur un panel de 1503 professionnels de santé. Au menu de cette enquête on trouve notamment une foule de bonnes nouvelles sur le moral de ces professionnels. En effet, de ce côté là, contrairement à ce que l'on entend souvent dire, les clignotants sont au vert : 93% sont satisfaits de la vie qu’ils mènent (90% pour les médecins), 84% sont contents de leur exercice au quotidien (83% pour les médecins) et 86% sont optimistes quant à leur avenir professionnel (80% chez les médécins). Les professionnels de santé se déclarent donc globalement plus heureux au travail et dans la vie en générale que la moyenne des Français, selon les auteurs de l'enquête, qui relèvent une différence d'environ 10 points sur ces items avec la population générale.

Autre indice positif : ils estiment également avoir une bonne image auprès du grand public (87%). A noter que leur confiance dans le système de santé français est plus élevée (75%) que pour l’ensemble des Français  (59 %).
Marcel Kahn, directeur général de la MACSF, estime que cet optimisme général des professionnels de santé est « rassurant pour tous, soignants comme patients ». 

 

A côté de questions sur les nouvelles technologies, les produits financiers ou encore les études en médecine, l’étude se focalise également sur les libéraux de santé. Parmi les libéraux sondés 70% ont plus de 10 ans d’exercice. Et dans les raisons principales qui les poussent à exercer en libéral on trouve sans surprise l’autonomie suivie du contact privilégié avec les patients et de la gestion de l’emploi du temps.

Ils regrettent un manque d’accompagnement juridique et administratif à leur installation et de manière générale un manque de conseil (financier, informatique, professionnel) au début de leur exercice en libéral. Pour les non libéraux, l’envahissement de la vie personnelle par la vie professionnelle, les charges administratives ou une charge de travail trop important, sont les freins principaux évoqués à un passage en libéral.

Reste que globalement, chacun semble satisfait de son mode d'exercice : 96% des libéraux, 78% des salariés et 68% des professionnels en exercice mixte souhaitent conserver leurs conditions d'exercice actuelles.

 

Amandine Le Blanc
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Désert médical

Plan santé : un « rendez-vous manqué » contre les déserts, selon les maires des petites villes

Le plan santé annoncé mardi par Emmanuel Macron a divisé les médecins. Les 54 mesures de cette refonte du système de santé rendent pour le moins sceptiques les élus des petites villes. « Cette...Commenter

Les jeunes médecins saluent la fin du numerus clausus et des ECNi, trop théoriques

QCM

Le volet formation du Plan Ma santé 2022, présenté par Agnès Buzyn et la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal ce mardi,... Commenter

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 7

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir