[INFOGRAPHIE] Les médecins de plus en plus "digitaux", mais la prescription d'objets connectés ne décolle pas

[INFOGRAPHIE] Les médecins de plus en plus "digitaux", mais la prescription d'objets connectés ne décolle pas

06.04.2016
  • Smartphone

La 4ème édition du baromètre de l’Observatoire des usages numériques en santé de Vidal et du CNOM confirme que les médecins sont connectés et n’hésitent plus à utiliser le digital dans leur pratique.

 

Même s’ils sont 91,5% à utiliser leurs smartphones pour aller sur internet, ils ne sont que 21% à l’utiliser pendant les consultations. Une majorité s’en sert en revanche pendant les visites (47%) mais la plupart (65%) réservent la navigation pour le temps...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 07.04.2016 à 00h33

Pas confiance dans le devenir des données de santé collectées par ces objets connectés

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 07.04.2016 à 19h50

mais? encore une fois , tout à fait d'accord avec vous ( pardonnez mes photes d'ortograf marci) confraternellement

Répondre
 
lina s Médecin ou Interne 06.04.2016 à 19h47

Tout à fait d'accord pour le moment rien ne prouve que ça améliore réellement
quoique ce soit
la médecine par les preuves ça reste valable

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... Commenter

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir