C’est parti pour le test immunologique de dépistage du cancer du colon

C’est parti pour le test immunologique de dépistage du cancer du colon

19.12.2014
  • C’est parti pour le test immunologique de dépistage du cancer du colon-1

    C’est parti pour le test immunologique de dépistage du cancer du colon

L’Assurance maladie vient d’annoncer la mise à disposition très prochaine du test immunologique de détection de sang occulte dans les selles.

Ce test, à la fois plus performant et plus simple d’utilisation que l’Hemoccult II, sera progressivement diffusé, toujours par le truchement du médecin traitant, auprès des 17 millions de personnes de 50 à 74 ans concernées par le programme national de dépistage du cancer du colon.

La procédure d’achat nécessaire à la mise en place de ce nouveau test de dépistage vient donc d’aboutir. Mais du coup, le temps de production de ces nouveaux kits de dépistage ne permet d’envisager leur disponibilité qu’à partir de mars 2015.

Ce délai alarme la Ligue contre le cancer qui s’en est ému les jours derniers. En effet, dans plusieurs départements déjà, les stocks du test Hemoccult II sont quasiment épuisés, et parfois la population n’est même plus invitée à participer au programme de dépistage. La Ligue s’inquiète donc du risque de rupture dans le parcours de prise en charge « dépistage-diagnostic-soins » avec la probabilité de voir émerger des cancers de l’intervalle.

La cause de ce retard à l’allumage, initialement prévu pour le 31 janvier, est attribuable aux recours juridiques émanant des trois entreprises dont les offres ont été écartées de la course à la procédure d’attribution des marchés. Toutefois, l’Assurance maladie n’excluerait pas la remise à disposition de l’Hemoccult II si le besoin s’en faisait sentir. Toujours est-il que ce nouveau kit, espère la Cnam, "permettra d’améliorer la participation au dépistage dont le taux reste insuffisant, autour de 31% en 2012-2013".

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Harcèlement

86 % des internes victimes de sexisme, 1 sur 10 de harcèlement sexuel

L’heure est à la dénonciation des comportements sexistes et du harcèlement, mais les internes en médecine n’ont pas attendu l’affaire Weinstein pour s’en préoccuper. En septembre dernier, l...Commenter

Thyrofix, une cinquième spécialité à base de lévothyroxine disponible dès décembre

Pharmacie

Après le Lévothyrox, l’Euthyrox, la L-Thyroxin Henning, et L-Thyroxine Serb en gouttes voilà le Thyrofix. Dans un communiqué publié ce... Commenter

Le Sénat a peu retouché le PLFSS 2018 qui sera soumis au vote mardi

Sénat

En attendant le vote solennel de mardi, les sénateurs ont bouclé l'examen en première lecture du projet de loi de financement de la... Commenter

Infectiologie SPORT ET PATHOLOGIES INFECTIEUSES DE L'ENFANT Abonné

Sport

Les pédiatres infectiologues américains viennent de publier des recommandations sur la prise en charge et la prévention des pathologies... Commenter

Nutrition BOISSONS ÉNERGISANTES : PAS SANS RISQUES Abonné

boisson

Elles connaissent un franc succès auprès des jeunes, sportifs ou non. Cocktails de stimulants comme la caféine, la taurine, le... Commenter

A découvrir