Cette Française de l’OMS qui se porte volontaire pour tester un vaccin contre Ebola

Cette Française de l’OMS qui se porte volontaire pour tester un vaccin contre Ebola

24.10.2014
  • Cette Française de l’OMS qui se porte volontaire pour tester un vaccin contre Ebola - 1

    Cette Française de l’OMS qui se porte volontaire pour tester un vaccin contre Ebola

Des tests sur des vaccins contre la maladie Ebola seront menés si possible en décembre prochain en Afrique occidentale, a déclaré vendredi à Genève le Dr Marie-Paule Kieny (photo). La directrice-générale adjointe de l' OMS a ajouté que des centaines de milliers de doses de vaccins sont prévues pour l'Afrique occidentale d'ici la fin du 1er semestre 2015. Des tests sont actuellement en cours aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et au Mali, a ajouté la scientifique française, et d'autres devraient commencer prochainement notamment en Suisse et en Allemagne.

En outre, le Dr Kieny a indiqué que des recherches étaient en cours pour 5 autres vaccins, et pourraient donner des résultats dans les premiers mois de 2015. Le Dr Kieny a donné ces informations à l'issue d'une réunion à haut niveau à l'OMS à Genève jeudi consacrée à la question des vaccins contre Ebola.

Dans une déclaration publiée sur le site internet de l'OMS, le Dr Kieny indique encore qu'elle est volontaire pour tester un vaccin contre Ebola, en signe de solidarité avec les nombreux personnels de santé, touchés par l'infection et qui ont perdu leur vie. "Beaucoup de gens qui travaillent à l’OMS sont volontaires pour tester ces nouveaux vaccins. Pourquoi ? Tout simplement pour aider à ce que les vaccins soient effectivement testés qu’ils soient disponibles aussi vite que possible," explique-t-elle, ajoutant que même si "nombre d’entre nous ne peuvent pas être sur place, ils peuvent aider de bien d’autres façons."

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Bernard Jomier

Bernard Jomier, un généraliste sur les bancs du Sénat

« Ce sera sans doute mon activité la plus compliquée à arrêter. » Bien que devenu sénateur en septembre dernier, Bernard Jomier voulait absolument continuer à exercer en tant que généraliste. Il a...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Santé des LGBT+ : de l'importance d'être un généraliste friendly

Gay pride

De nombreux patients LGBT+ (lesbiennes, gay, bisexuels et trans...), par peur de leur jugement, n’évoquent pas leurs orientations sexuelles... Commenter

Zoom en vidéo [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients

Zoom en vidéo - [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients-0

Pour la première fois en 2018, le Congrès de Médecine Générale consacrait une plénière à la spécificité du soin pour les personnes LGBTI... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir