Hemoccult : les deux tiers des 50-74 ans boudent toujours le test

Hemoccult : les deux tiers des 50-74 ans boudent toujours le test

28.04.2014
  • Hemoccult : les deux tiers des 50-74 ans boudent toujours le test - 1

    Hemoccult : les deux tiers des 50-74 ans boudent toujours le test

Les Français restent très réticents à faire le test de dépistage du cancer colorectal confirme un sondage Ifop rendu public lundi. Réalisé pour le compte de l'association France-Côlon, cette enquète fait pourtant apparaître une bonne connaissance des cancers du côlon et du rectum : 95% des personnes interrogées ont entendu parler de ce cancer, plus des trois-quarts connaissent les principaux facteurs de risques, 90% pensent qu'il se soigne et 86% qu'il se dépiste facilement.

Pour autant, seulement 31% des Français âgés de 50 à 74 ans font le test Hemoccult. "Dans la pratique, le passage à l'acte de dépistage ne se fait pas, probablement parce que le test actuel n'est pas très agréable à faire" reconnaît Jean-Louis Bertou, le fondateur de l'association France-côlon qui milite comme de nombreux gastroentérologues pour l'arrivée du nouveau test "immunologique" plus facile à réaliser (un prélèvement suffit) et plus sensible que le test actuel.

Par ailleurs, pour mieux connaître le vécu des malades au quotidien, l'association a par ailleurs décidé de lancer une grande étude nationale auprès des malades à partir du mois de mai. Elle sera diffusée dans tous les services de gastroentérologie et accessible en ligne sur le site www.association-france-colon.fr.

Sondage réalisé du 14 au 17 avril auprès d'un échantillon de 1.050 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, par questionnaire auto-administré en ligne selon la méthode des quotas.
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
IMG

3 447 postes d'internat ouverts en médecine générale, 134 de plus que l'an dernier

Le nombre de postes ouverts par discipline et par CHU pour les choix d’internat 2018 est paru ce mercredi au Journal Officiel. Et cette année, davantage de postes ont été ouverts en médecine...1

Seuls un tiers des victimes d'AVC sont pris en charge dans une unité neurovasculaire

AVC IRM

Un rapport de l'Institut de recherche et documentation en économie de la santé (IRDES) publié mardi présente les premiers résultats du «... Commenter

1 476 comprimés d'anxiolytiques délivrés en 15 jours : un généraliste dénonce les failles des ordonnances sécurisées

ordonnance

Pour le Dr André Linka, généraliste à Istres, c’est l’ineptie de trop. Le médecin a envoyé en juin une lettre ouverte à Agnès Buzyn, au... 17

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir