Un film, un médecin - Le Testament du Dr Mabuse

Un film, un médecinLe Testament du Dr Mabuse

01.05.2013
  • Le Testament du Dr Mabuse - 1

    Le Testament du Dr Mabuse

Réalisation

Fritz Lang

Année de réalisation

1933

Scénario

Thea Von Harbou et Fritz Lang, d’après Walter Schulze-Mittendorf

Musique

Hans Erdmann

Producteurs

Fritz Lang et Seymour Nebenzal

En DVD

« Le Testament du Dr Mabuse » est disponible couplé en coffret avec « M Le maudit »

Voir un extrait

L’histoire

Un certain docteur X, véritable maniaque du crime, a été interné dans un hôpital psychiatrique dirigé par le professeur Polland. Or la police, ayant à sa tête le commissaire Lohmann, est à la recherche d'un mystérieux assassin dont les méfaits semblent calqués sur ceux accomplis auparavant par ce monstre interné. Ce chef de bande reste toujours dissimulé derrière une sorte d'écran et fait exécuter ses ordres par son adjoint, le redoutable Mortimer. Un homme, mû par la curiosité, veut savoir qui est le chef et tombe électrocuté. Pour le remplacer, Mortimer va engager un jeune boxeur, Johnny Briggs, à qui il va faire perdre le match décisif qui doit le consacrer champion, en le droguant juste avant le combat...

Autour du film

« Le Testament du docteur Mabuse » est le dernier film tourné par Fritz Lang en Allemagne alors que les Nazis viennent d’accéder au pouvoir. Pendant la guerre, Fritz Lang affirmé que ce film, qui raconte l'histoire d'un fou criminel qui dirige la pègre à distance, visait en fait le régime hitlérien.De fait, Goebbels,le ministre de la Propagande de Hitler avait effectivement ordonné l'interdiction du film. Mais pour l'historien du cinéma Georges Sadoul, l'interprétation tardive des intentions que Lang attribue à son propre film est contestable. En effet, Thea von Harbou, épouse et coscénariste de Lang, était à l'époque elle-même membre du parti nazi dont elle n'allait pas tarder à devenir une cinéaste officielle importante après avoir divorcé de son époux, dénoncé comme non-aryen.

Ce qu’en a dit la presse lors de sa nouvelle sortie en salles

– C'est un chef-d'oeuvre dont on ne sait quoi admirer le plus : l'intrigue policière ou la parabole politique. (Le Figaroscope)

– Aucun des personnages n'égale le professeur Baum dans « Le Testament du Docteur Mabuse », point culminant de l'oeuvre de Lang. Le climat de folie, l'extraordinaire mise en scène de ses séquences finales répondent à la peinture de la crise économique qui ouvre le film. (Le Monde)

– Avec Mabuse, Fritz Lang créait un suspense terrifiant tout en préfigurant Ben Laden. (Les Inrockuptibles)

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dr Faroudja

L’Ordre ne voit pas de raison de s’opposer à la PMA pour toutes

Les positions du Conseil national de l’Ordre des médecins dans le cadre des États Généraux de la Bioéthique se faisaient attendre. Le Cnom n’avait pas souhaité être auditionné par le Comité...12

IVG : une pétition réclamant le retrait de la clause de conscience récolte 40 000 signatures

Pétition

Les propos anti-IVG du Dr de Rochambeau n’en finissent plus de faire des remous. Le 12 septembre, la maire adjointe des Lilas... 13

Face à la pénurie de médecins, la Chine mise sur l'intelligence artificielle

Intelligence artificielle

Avec 12 millions de professionnels de santé pour près de 1,4 milliard d'habitants, la Chine connaît, elle aussi, une pénurie de médecins.... 3

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir