Deux essais en cours en France sur un test de diagnostic de la trisomie 21
Brève

Deux essais en cours en France sur un test de diagnostic de la trisomie 21

29.09.2012

Un nouveau test prénatal de diagnostic de la trisomie 21 à travers le sang maternel, moins invasif que l'amniocentèse, est l'objet de premiers essais en France. Ce type de test sur "l'ADN foetal circulant dans le sang" n'est actuellement pas permis en France, faute d'une autorisation par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ou bien d'un feu vert au niveau européen, a précisé vendredi la patronne de l'Agence de la biomédecine, Emmanuelle Prada-Bordenave. Depuis l'été, un test basé sur ce principe, le PraenaTest commercialisé par la société Lifecodexx, est autorisé en Suisse et se trouve disponible en Allemagne et en Autriche. "Les résultats scientifiques publiés dans plusieurs congrès (...) sur des cohortes importantes avec plusieurs milliers de patientes vont dans le sens d'un test efficace et permettent d'envisager une alternative à l'amniocentèse pour le diagnostic(...). Les résultats scientifiques publiés dans plusieurs congrès (...) sur des cohortes importantes avec plusieurs milliers de patientes vont dans le sens d'un test efficace et permettent d'envisager une alternative à l'amniocentèse pour le diagnostic", a expliqué la directrice générale de l'Agence de la Biomédecine à l’occasion de la présentation du rapport annuel de son Agence. Les trois organismes publics français concernés par le dossier - Haute autorité à la santé (HAS), Agence de la biomédecine et ANSM - ont inscrit ce sujet à "leur agenda" et deux "protocoles" d'essais sont actuellement en cours, a-t-elle indiqué. "Ce test sur l'ADN circulant dans le sang maternel peut être envisagé comme outil de diagnostic, mais en aucun cas comme outil de dépistage et cela ne doit pas remplacer l'échographie comme outil indispensable de surveillance de la grossesse", a souligné Mme Prada-Bordenave, alors que, depuis l’été, plusieurs associations de défense des malades et de leurs familles ont dénoncé la possibilité d'une dérive eugénique face à la généralisation de tels tests.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
IPA

Les infirmières en pratique avancée deviennent réalité : les textes enfin parus au JO

C'est officiel, les futurs infirmiers et infirmières en pratique avancée (IPA) seront formés à la rentrée ! Les textes tant attendus par la profession sont parus ce jeudi au Journal Officiel. Un...Commenter

Dossier professionnel

Pratique avancéeDes super-infirmières à la rescousse des médecins

Photo lead

[Rediffusion du 4 mai 2018] Pour renforcer l’accès aux soins, des infirmières en pratique avancée (IPA) seront formées dès le mois de... Commenter

35 euros la consultation dans les déserts, suppression des ARS ... les nouvelles propositions chocs du député Philippe Vigier

Philippe Vigier

En mars dernier ,le député UDI Philippe Vigier, spécialiste des propositions de loi de coercition pour l’installation des médecins avait... 13

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir