Cancer du col - Le dépistage par test HPV, alternative au frottis ?

Cancer du colLe dépistage par test HPV, alternative au frottis ?

09.09.2011

Si le frottis est actuellement la méthode de référence pour le dépistage primaire du cancer du col, de nombreux travaux suggèrent qu’il pourrait à l’avenir être complété – voir remplacé – avantageusement par la recherche directe de l’ADN viral des papillomavirus à haut risque. L’étude Athena publiée récemment enfonce le clou, montrant que les tests HPV de deuxième génération permettent d’améliorer la sensibilité du dépistage tout en conservant une bonne spécificité

  • Le dépistage par test HPV, alternative au frottis ? - 1

Bien mais peut mieux faire. Au cours de ces trente dernières années le frottis cervical utérin (FCU) a sans conteste permis de faire régresser l’incidence et la mortalité du cancer du col de l’utérus. Mais depuis le début des années 2000, cette décroissance tend à se ralentir et l’on dénombre encore près de 3 000 nouveaux cas tous les ans. Parmi ces cancers, près d’un tiers surviennent chez des femmes dépistées régulièrement par des FCU restés négatifs. Un constat qui souligne le manque...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Retraite : les médecins libéraux risquent d'être les grands perdants de la réforme selon l'UFML-S

La réforme des retraites pilotée par Jean-Paul Delevoye constitue-t-elle une menace pour les médecins libéraux ? C'est la grande crainte de l'Union française pour une médecine libre - syndicat ...2

« Maximum 2 verres d'alcool par jour, et pas tous les jours » : SPF fixe de nouvelles limites

Verre de vin

Ces douze derniers mois, nos autorités sanitaires et le gouvernement ont été souvent critiqués pour leur laxisme en matière de lutte contre... 1

Médicament : les industriels se mobilisent pour réduire les ruptures de stock

Pénurie

« Non, les industriels n’organisent pas sciemment les ruptures de stock ! ». À l’occasion de la présentation de son plan d’action contre les... 1

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir