Alain Milon - « Le testing me choque autant que le refus de soins »
Interview

Alain Milon« Le testing me choque autant que le refus de soins »

15.05.2009

Alors que la discussion sur la réforme Bachelot commence cette semaine à la Haute Assemblée, le sénateur UMP du Vaucluse, rapporteur du projet de loi « HPST » explique pourquoi il faut revoir la copie des députés.

  • « Le testing me choque autant que le refus de soins » - 1
Dans quel esprit se sont déroulés les travaux de la commission des Affaires sociales la semaine dernière ?

Alain Milon. Dans un esprit studieux. Nous avions le sentiment de travailler sur une loi extrêmement importante. Contrairement à ce que j’ai pu lire, les relations ont été très cordiales avec la ministre qui a assisté aux séances, comme le lui permet la réforme de la Constitution qui vient d’entrer en vigueur.

Vous aviez aussi comme feuille de route d’apaiser les médecins…

A. M....

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Assemblée

Les députés disent oui à la prescription par le pharmacien, non au médecin traitant opposable

L'Assemblée poursuit ce vendredi l'examen en séance plénière du projet de loi santé. Plusieurs mesures symboliques ont été prises ces dernières heures. Les députés sont finalement revenus sur une...9

Le Bas-Rhin mise sur le 116 117 pour prendre en charge les soins non programmés en journée

.

L’URPS du Bas-Rhin, soutenue par l’ARS du Grand Est a lancé lundi dernier le dispositif “Un médecin 116 117” pour répondre à la demande de... Commenter

Bon usage du médicament : « des marges d’amélioration considérables » selon le patron de la Cnam

Nicolas Revel

Invité vendredi de la seconde édition du colloque sur le Bon usage du médicament*, Nicolas Revel, directeur général de l’Assurance maladie... Commenter

Ophtalmologie L'OPHTALMOLOGIE DE L’ENFANT EN SOINS PRIMAIRES Abonné

Ophtalmologie

En raison de délais de consultation souvent longs, l'ophtalmologie pédiatrique envahit les soins primaires. Il incombe aux médecins... 2

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir