Les médecins savent-ils encore faire bloc pour défendre les intérêts de la profession ?
Débat

Les médecins savent-ils encore faire bloc pour défendre les intérêts de la profession ?

07.02.2020

Après une première manifestation à Paris en septembre 2019 pour protester contre la réforme des retraites, le collectif SOS Retraites avait appelé dès octobre les professions libérales (avocats, pilotes de lignes, infirmières, médecins...) à cesser leur activité le 3 février. L'UFML-S et la FMF, toutes deux membres du collectif interprofessionnel, avaient par la suite relayé cet appel. Après avoir hésité, le SML avait lui aussi appelé à faire grève dans les derniers jours avant la mobilisation.
Mais lundi 3 février, alors que des milliers d'avocats avaient répondu à l'appel de SOS Retraites, seules quelques centaines de soignants avaient fait le déplacement. Parmi eux : des infirmières, des orthophonistes et quelques rares médecins. 
À l'exception de la grande manifestation contre la loi Touraine en mars 2015, les médecins parviennent de moins en moins à se mobiliser ces dernières années.
Savez-vous encore faire bloc pour défendre les intérêts de la profession, comme peuvent le faire les cheminots, les enseignants, les agriculteurs ou encore les chauffeurs routiers ? 
À vos claviers !

Oui : 8%
Non : 75%
C'est plus compliqué que ça : 17%
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Philippe

Coronavirus : « Ce combat va durer, nous devons tous l'intégrer », prévient Philippe

Le Premier ministre a entrepris de répondre aux inquiétudes des Français, ce samedi, sur l'épidémie de coronavirus. Lors d'un point de situation organisé à Matignon, Édouard Philippe, accompagné du...20

Dépister plus, mais pour quoi faire ?

Test

2000, 4000, 12 000 et bientôt 30 000 tests PCR d’ici la fin de la semaine voire 50 000 fin avril… Depuis une dizaine de jours, les... Commenter

Soignants infectés : quand peuvent-ils sortir de leur isolement ?

Extérieur d'un cabinet médical

Depuis le passage en stade 3 de l’épidémie de coronavirus le 14 mars, les critères de sortie de confinement des personnes infectées ont... 13

Ophtalmologie LE CARCINOME BASOCELLULAIRE DE LA PAUPIÈRE Abonné

Lésion nodulaire multilobée de la paupière inférieure.

Le carcinome basocellulaire est la pathologie maligne la plus fréquente au niveau de la paupière. Dans 80 % des cas, il s’agit d’une forme... 1

Dermatologie LA PRISE EN CHARGE DU PSORIASIS Abonné

Psoriasis

Le psoriasis est une maladie systémique chronique, non contagieuse, fréquente et qui a un impact sévère sur la qualité de vie. Il touche... Commenter

A découvrir