Soins non programmés : les généralistes peuvent-ils mieux faire ?
Débat

Soins non programmés : les généralistes peuvent-ils mieux faire ?

23.01.2020

Alors que le ministère de la Santé a fait de l'amélioration de la prise en charge des soins non programmés l'une de ses priorités, 96 % des médecins généralistes français se sont déjà organisés pour répondre à ces demandes, révèle une enquête de la Drees (Direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques). Selon celle-ci, huit omnipraticiens sur dix ont même pris des dispositions (créneaux de consultations sans rendez-vous)  leur permettant de répondre quotidiennement à ces sollicitations pour des soins non prévus. Néanmoins, seul un quart des médecins de famille parvient à répondre à l'intégralité des demandes.
Selon vous, les généralistes peuvent-ils mieux faire et assurer davantages de ces actes ? Une majoration de ces consultations, réclamée par les syndicats de médecins libéraux, pourrait-elle vous encourager à effectuer plus de soins non programmés ? Donnez-nous votre avis !
 

Oui : 25%
Non : 44%
C'est plus compliqué que ça : 31%
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Masque chirurgical

Des masques chirurgicaux annoncés pour les libéraux à partir du 2 mars

Quand et comment seront distribués les 15 millions de masques anti-projections promis mercredi soir par Olivier Véran, notamment aux médecins libéraux ? ...5

Coronavirus : le généraliste du deuxième patient décédé s'étonne de ne pas avoir été contacté par les autorités

Capture d'écran

Le Dr Philippe Pinilo est le médecin généraliste de Crépy-en-Valois (Oise) qui a délivré son arrêt de travail à l’enseignant de l’Oise,... 5

La Carmf prête à aider financièrement les médecins exposés au coronavirus

Carmf

Alors que la menace d'une épidémie de coronavirus se renforce, l'inquiétude des médecins grandit. Préoccupés par l'approvisionnement de... 1

Sinistralité RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE : PLAINTES ET GRIEFS Abonné

Avocat et médecin

Les plaintes des patients ou de leurs familles, à la suite d’une erreur médicale ou d’un événement indésirable associé aux soins (EIAS),... Commenter

Addictologie LE SKIN POPPING Abonné

SKIN POPPING

Le skin popping consiste à effectuer des injections sous-cutanées répétées de drogues. Cette pratique expose le patient à des risques... Commenter

A découvrir