Le déremboursement des médicaments anti-Alzheimer va-t-il perturber la prise en charge des patients ?
Débat

Le déremboursement des médicaments anti-Alzheimer va-t-il perturber la prise en charge des patients ?

01.06.2018

A compter du 1er août, les médicaments anti-Alzheimer, jugés insuffisamment efficaces et potentiellement risqués, ne seront plus remboursés. La mesure concerne quatre médicaments (Aricept, Ebixa, Exelon, Reminyl) et leurs génériques qui étaient jusque-là remboursés à hauteur de 15 % par l'Assurance maladie.

En octobre 2016, devant l'inquiétude d'associations de malades, la ministre de la Santé de l'époque, Marisol Touraine, s'était refusée à suivre l'avis de la commission de transparence de la Haute autorité de santé (HAS) qui avait jugé que tous ces médicaments avaient « un intérêt médical insuffisant pour justifier leur prise en charge » et qui pointait « l'existence d'effets indésirables potentiellement graves ».

Agnès Buzyn a donc tranché après que la Haute Autorité de Santé (HAS) a présenté un protocole de soins élaboré par les scientifiques en lien avec les associations de patients.

La décision de déremboursement des traitements est critiquée par l'association France Alzheimer qui la juge « infondée et dangereuse». « Au-delà de la question de l'efficacité, la prescription des médicaments participait grandement à maintenir un lien thérapeutique entre le médecin et le patient », a-t-elle fait valoir.

Et vous, qu'en pensez-vous ? Estimez-vous que cette décision est susceptible de compliquer la prise en charge des 850 000 à 1,2 million de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer en France selon les estimations ?

Oui : 25%
Non : 61%
C'est plus compliqué que ça : 14%
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Dans la Drôme, un centre de santé intercommunal drague des internes... deux ans avant son ouverture

L'intercommunalité Porte de Drômardèche, située à la frontière nord des deux départements, ouvrira son centre de santé en 2020. Il s'agit du premier projet de ce type piloté par une communauté de...Commenter

La dénervation rénale, vers une alternative au traitement médicamenteux dans l'HTA  ?

Circonscrite jusqu’à présent aux hypertensions résistantes, la dénervation rénale sera-t-elle demain un traitement « de routine » pour... Commenter

Bientôt un guide et des conseils de l'Ordre pour soigner son e-réputation

Ordinateur

Dans une étude parue jeudi, le Conseil d'État préconise de mettre un terme à l'interdiction stricte de publicité imposée aux médecins et de... Commenter

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir