Si les propositions de la Cour des comptes (conventionnement sélectif, recertification, tarifs ajustables, PDS obligatoire...) étaient appliquées, envisageriez-vous de raccrocher ?
Débat

Si les propositions de la Cour des comptes (conventionnement sélectif, recertification, tarifs ajustables, PDS obligatoire...) étaient appliquées, envisageriez-vous de raccrocher ?

30.11.2017

 Pour assurer l’équilibre économique de l’Assurance maladie, la Cour des comptes propose dans un rapport offensif d’instaurer :
• un conventionnement sélectif subordonné au respect des règles des dépassements d’honoraires 
• une recertification périodique
• une « réserve prudentielle » pour les soins de ville, permettant de réduire les tarifs ou suspendre les augmentations tarifaires en cas de non-respect de l’Ondam
• la participation à la permanence des soins et l’extension des horaires d’ouverture des cabinets comme conditions aux rémunérations des médecins

Oui : 73%
Non : 10%
C'est plus compliqué que ça : 17%
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Bienvenue dans le débat
 
Oui
JEAN MICHEL R Médecin ou Interne 03.12.2017 à 21h43

Sans regrets et sans scrupules.

Ben à 63 ans, après 43 ans à 55 h hebdomadaire, je raccroche; il y avait déjà le tiers payant obligatoire (qui ressortira en 2018) maintenant les propositions des énarques "je sais tout sans avoir Lire la suite

Répondre
 
Oui
patrick C Médecin ou Interne 13.12.2017 à 11h49

sans illusions

j'ai raccroché fin 2016 a 66.5 ans car j'ai flairé les ennuis a venir.
j'ai eu la chance de ceder ma patientele a titre gratuit evidemment a un confrere
un peu plus agé que moi, mais qui ne va Lire la suite

Répondre
 
Oui
marcelle M Médecin ou Interne 13.12.2017 à 22h03

Comme je vous comprends

Je voulais reprendre la succession de 2 collègues qui doivent partir a la retraite, mais je laisse tomber. Trop de tracasseries administratives.

Répondre
 
ELISABETH L Sage femme 03.12.2017 à 10h41

gouverner c'est prévoir

92% de jeunes diplômés qui n'y vont pas (ils ont d'autres offres), à additionner à ceux qui en reviennent
décrochage et raccrochage sont simultanés, l'hémorragie par en haut et par en bas
les Lire la suite

Répondre
 
yves m Médecin ou Interne 02.12.2017 à 16h07

Et pourtant !!

C'est bien pour éviter tout cela que j'ai "raccroché" il y a bientôt 2 ans (avant les 65 ans...) ,sentant venir toutes ces dispositions qui pourrissaient déjà l'exercice. La médecine générale était Lire la suite

Répondre
 
C'est plus compliqué
claude l Médecin ou Interne 08.12.2017 à 16h47

ouii mais....

cela fait 2ans de retraite,attends 2019 avec le prélèvement à la source,je crois que certains "chantonneront"les RAP-tout des inconnus"tax,tax,tax"!

Répondre
 
Oui
gilles d Médecin ou Interne 01.12.2017 à 11h02

j'ai 52 ans, MG

j'envisage déjà de raccrocher sans tout Ça alors ....

Répondre

Participez au débat

Vous devez être inscrit ou abonné pour pouvoir participer.
Pour rappel, la participation est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...10

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 2

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir