Allez-vous demander, sans hésiter, 55 euros pour l'annonce de maladies graves ?
Débat

Allez-vous demander, sans hésiter, 55 euros pour l'annonce de maladies graves ?

09.11.2017

Depuis le 1er novembre, deux nouvelles cotations ont fait leur apparition dans la nomenclature pour rémunérer spécifiquement les consultations d'annonce de maladies graves. La MIS valorise l'annonce de certaines pathologies à potentiel évolutif et/ou à caractère chronique, neurodégénératives et du cancer. La PIV concerne le VIH. Toutes deux sont valorisées à 55 euros (G à 25 euros + majoration de 30 euros). Comment allez-vous procéder ? Allez-vous demander au patient le règlement de ces 55 euros, pratiquer le tiers payant, continuer à demander 25 euros ? Cette nouvelle cotation vous met-elle dans l'embarras ?

Oui : 33%
Non : 43%
C'est plus compliqué que ça : 24%
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Infirmière

Infirmière en pratique avancée : la profession dénonce un dispositif trop « hospitalier » et rectifie le décret

D'ici quelques jours, le ministère de la Santé devrait remettre aux syndicats de médecins une nouvelle version du décret encadrant les Infirmières en pratique avancée (IPA). Fustigée par l'ensemble...1

Épidémie de rougeole, où en est-on ?

Virus de la rougeole

On en parle moins, cependant l'épidémie de rougeole sévit toujours en Fance, puisque d'après le dernier bulletin hebdomadaire publié hier... 1

Agnès Buzyn, femme politique la plus influente du premier trimestre 2018

Agnès Buzyn

Stratégie de transformation du système de santé, plan prévention, financement des Ehpad… Depuis le début de l'année, Agnès Buzyn est sur... 1

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir