Allez-vous demander, sans hésiter, 55 euros pour l'annonce de maladies graves ?
Débat

Allez-vous demander, sans hésiter, 55 euros pour l'annonce de maladies graves ?

09.11.2017

Depuis le 1er novembre, deux nouvelles cotations ont fait leur apparition dans la nomenclature pour rémunérer spécifiquement les consultations d'annonce de maladies graves. La MIS valorise l'annonce de certaines pathologies à potentiel évolutif et/ou à caractère chronique, neurodégénératives et du cancer. La PIV concerne le VIH. Toutes deux sont valorisées à 55 euros (G à 25 euros + majoration de 30 euros). Comment allez-vous procéder ? Allez-vous demander au patient le règlement de ces 55 euros, pratiquer le tiers payant, continuer à demander 25 euros ? Cette nouvelle cotation vous met-elle dans l'embarras ?

Oui : 33%
Non : 43%
C'est plus compliqué que ça : 24%
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Philippe Vigier

35 euros la consultation dans les déserts, suppression des ARS ... les nouvelles propositions chocs du député Philippe Vigier

En mars dernier ,le député UDI Philippe Vigier, spécialiste des propositions de loi de coercition pour l’installation des médecins avait demandé la mise en place d’une commission d’enquête sur l...19

Accès aux soins, le rapport Vigier ne convainc qu’à moitié les syndicats 

Ortiz/Marty

Le député Philippe Vigier a présenté hier les grandes propositions du rapport de la commission d’enquête sur l’accès aux soins. Certaines... 4

« Le remplacement est une épreuve salutaire », estime le Dr Konzelmann, primée pour sa thèse

Konzelmann

Après l’internat, le jeune médecin exerce souvent comme remplaçant. Le Dr Claire Konzelmann, 30 ans, aujourd’hui généraliste à la... 4

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir