Courrier des lecteurs - Jeunes, installez-vous !

Courrier des lecteursJeunes, installez-vous !

06.12.2019

Généraliste depuis 27 ans, maître de stage depuis plus de 10 ans, je suis installé seul en centre-ville de Nîmes dans un quartier très agréable. J'ai repris une patientèle créée en 1954 ! Les questionnements des jeunes médecins me surprennent. On leur a tellement bourré le crâne avec la prétendue obsolescence de l'exercice seul (qui doit être très difficile en milieu rural) qu'ils ne veulent plus pratiquer que dans des maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP) ! C’est la grande mode.

Grâce au réseau qu'ils ont créé, nombre de généralistes, dont je suis, n'ont pas la sensation d'exercer seuls et isolés de tout. Oui, j'ai des correspondants généralistes et spécialistes médicaux et paramédicaux. Oui, j'ai du temps libre et profite de la vie. Oui, nous sommes emmerdés par la paperasse mais cela ne me cause pas d'ulcère. Oui, je me lève heureux le matin pour aller bosser. Je suis désireux de changer d'orientation, non par ras-le-bol mais parce que je trouve génial que notre métier nous permette d'avoir plusieurs vies professionnelles.

Je m'insurge contre la sinistrose ambiante. Je trouve triste tous ces propos alarmants et décourageants entretenus par nos pouvoirs publics, mais aussi par nos instances professionnelles et syndicales. Ils alimentent la frilosité de nos jeunes médecins à s'installer. Voilà mon petit coup de gueule, de temps en temps cela fait du bien. Bon vent à tous.

Vous aussi, vous voulez réagir à l’actualité médicale ? Adressez-nous vos courriers accompagnés de vos nom, prénom et lieu d’exercice à redaction@legeneraliste.fr

Dr Lionel Bouniol, Nîmes (Gard)
Source : Le Généraliste n°2891

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Médecin généraliste et interne

[INFOGRAPHIE] Les futurs généralistes ne boudent pas l'installation en libéral, une enquête de l'Isnar-IMG le prouve

Les jeunes ne veulent plus s’installer, ne vont pas là où il faudrait et on devrait leur forcer la main. Face à la crise de la démographie médicale, les jeunes et futurs médecins sont parfois...Commenter

Violences conjugales : les députés se penchent sur l'assouplissement du secret médical

Assemblée nationale

Dans la foulée du « Grenelle contre les violences conjugales » organisé à l'automne dernier, l'Assemblée nationale se penche à partir... Commenter

Impact sanitaire de la 5G : l'Anses déplore un manque d'études scientifiques 

Smartphone

Dans un rapport préliminaire sur l'impact de la 5G sur la santé, l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) informe manquer de... Commenter

Santé environnementale LES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS Abonné

Emballages plastiques

Depuis le début du 21e siècle, on parle de plus en plus des perturbateurs endocriniens et de leurs effets. Ils suscitent des inquiétudes... Commenter

Gynécologie LA NÉCROBIOSE ASEPTIQUE Abonné

Nécrobiose aseptique

La nécrobiose aseptique est une complication souvent rencontrée au décours de la grossesse. Une ischémie de l’artère nourricière du fibrome... Commenter

A découvrir