Courrier des lecteurs - Du rififi aux urgences !

Courrier des lecteursDu rififi aux urgences !

21.06.2019

Depuis quelques semaines nous devons prendre en compte une problématique très grave : nos services d’urgence sont au bord de l’implosion. À l’origine de ce triste constat, nous avons deux facteurs qui contribuent à ce dysfonctionnement : un manque cruel d’urgentistes et une arrivée massive de patients non pris en charge par les médecins généralistes.

Nos politiques, qui durant des années ont évité de se projeter sur cette crise qu’ils pouvaient sciemment prévoir, ont préféré trouver le coupable idéal qui n’est pas nécessairement un électeur potentiel : le médecin généraliste. Ainsi, la porte-parole du gouvernement n’a pas hésité à fustiger le comportement quelque peu irresponsable des libéraux qui n’assurent pas la continuité des soins.

Cependant, la vérité est tout à fait différente, et plus simple à expliquer. En fait, il existe une pénurie médicale volontairement orchestrée par nos énarques qui souhaitaient faire des économies. En conséquence, il manque cruellement d’urgentistes (les plus investis dans leur mission se tournent vers le privé qui leur donne plus de liberté), et de généralistes.

En ce qui concerne les généralistes, il ne faut pas oublier que leur temps de travail est déjà bien supérieur à celui d’un salarié. Alors pourquoi les contraindre à faire plus ? N’ont-ils pas aussi le droit à se reposer et à être respectés ?

Pour faire face à la crise des urgences (qui va s’amplifier dans les années futures), il va falloir développer un plan d’action de qualité (responsabilisation des patients notamment), et non baser sa communication sur des propos démagogiques.

Vous aussi, vous voulez réagir à l’actualité médicale ? Adressez-nous vos courriers accompagnés de vos nom, prénom et lieu d’exercice à redaction@legeneraliste.fr

Dr Pierre Frances, Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Orientales)
Source : Le Généraliste n°2877

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Ecorché

Une oncologue australienne alerte sur les dangers de la "super spécialisation" de la médecine moderne

La "super spécialisation" de la médecine représente-t-elle un danger pour le bien-être des patients ? C'est ce qu'affirme le Dr Ranjana Srivastava, une oncologue australienne, dans une tribune...21

L’Ordre fait appel des sanctions infligées à dix médecins signataires d’une tribune anti-homéopathie Abonné

Siège du Cnom

Pris à partie depuis la condamnation à une interdiction d’exercice de trois mois avec sursis d'un médecin signataire d'une tribune... 9

Le Généraliste a lu pour vous Les macrolides suspectés d’effet tératogène cardiaque

femme enceinte

Chaque samedi, la rédaction du Généraliste vous résume en quelques lignes une sélection d’articles issus de la littérature internationale.... Commenter

Gastro-entérologie MICI : PRISE EN CHARGE ET SURVEILLANCE Abonné

MICI

Le généraliste a une place centrale dans le diagnostic et le traitement des MICI, mais aussi dans la prévention de leurs complications et... Commenter

Rhumatologie VITAMINE D : QUELLE SUPPLÉMENTATION ? Abonné

Complément

Pour les patients ostéoporotiques ou à risque d’ostéoporose, il a été récemment suggéré qu’une supplémentation journalière modérée en... Commenter

A découvrir