Courrier des lecteurs - « Les médecins ne sont pas des robots ! »

Courrier des lecteurs« Les médecins ne sont pas des robots ! »

11.01.2019

Une enquête réalisée par Le Généraliste sur son site en décembre avait pour but de connaître le pourcentage de praticiens ayant dû s’arrêter durant l’année écoulée.

Celle-ci a révélé que 25 % des praticiens ayant répondu (il est vrai que ce ne sont ceux qui votent ne sont pas nécessairement représentatifs) avaient dû suspendre leur activité professionnelle en 2018.

Cette étude passionnante doit nous conduire à poser certaines questions :

Quelles sont les pathologies responsables de ces arrêts (burn-out, infarctus, néoplasies…..) ? Quelle est la durée de ces arrêts ? Ces problèmes n’ont-ils pas eu des répercussions sur le quotidien de ces collègues (rémunération, crédits, gestion de la patientèle…) ? Il me semble fondamental de prendre en compte ces résultats édifiants pour que nos décideurs puissent réfléchir sur la nécessité de créer pour ces professionnels : un service de médecine du travail, avoir une communication plus claire pour la gestion des accidents du travail que gère la Sécurité Sociale……

Non ! Les médecins ne sont pas des robots. Ils peuvent souffrir des mêmes maux que leurs patients.

Malheureusement, leur santé est souvent négligée par la majeure partie de français.

Vous aussi, vous voulez réagir à l’actualité médicale ? Adressez-nous vos courriers accompagnés de vos nom, prénom et lieu d’exercice à redaction@legeneraliste.fr

Dr Pierre Frances, Banyuls-sur-mer (Pyrénées-Orientales)
Source : Le Généraliste n°2856

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
NC

Les députés suppriment le numerus clausus et rétropédalent sur le stage obligatoire en désert

L'Assemblée nationale a approuvé mardi la suppression, pour la rentrée 2020, du numerus clausus qui limitait depuis 1972 le nombre d'étudiants admis en deuxième année de médecine. ...Commenter

Prise en charge de l'homéopathie : la HAS peut officiellement lancer son évaluation

Granules

Chargée l'été dernier par le ministère de la Santé de se prononcer sur le « bien-fondé des conditions de prise en charge et du... 2

Implants pelviens : l'Ansm renforce la surveillance et les contrôles

Pelvis

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ne lâche pas l'affaire ! Elle vient d'informer qu'elle... Commenter

Gastro-entérologie LE SYNDROME DE CHILAÏDITI Abonné

Cliché 1

Le signe et le syndrome de Chilaïditi sont des entités rares et secondaires à une interposition colique entre le foie et le diaphragme... Commenter

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir