Courrier des lecteurs - La réponse des sages-femmes

Courrier des lecteursLa réponse des sages-femmes

29.06.2018

Plusieurs sages-femmes ont écrit au Généraliste pour s'insurger du courrier du Dr Benoît Tanguy. Le généraliste de Languidic (Morbihan) mettait en opposition le montant de la consultation des sages-femmes, porté à 25 euros en 2019, avec le C des généralistes, et invitait les jeunes à choisir des études plus courtes (Le Généraliste n° 2840).

« Nous faisons cinq ans d'études hyperspécialisées sur la femme. Nous n'avons pas la prétention de dire que nous sommes médecins car nous avons des connaissances très spécifiques, explique Sarah Sitz. [...] Toute pathologie est orientée vers un médecin ! Ce qui équivaut selon à un bon travail d'équipe. » 

Plusieurs maïeuticiennes indiquent avoir de bons rapports avec leurs collègues généralistes et gynécologues. « Les sages-femmes n'ont pas pour ambition de remplacer les médecins dans leur travail », écrit Hélène Da Silva, qui qualifie d'« anti-déontologique » le témoignage du médecin. « La revalorisation des actes est logique, pourquoi s'en offusquer ainsi ? », ajoute-t-elle.

Céline et Christophe déplorent un « discours rétrograde et méprisant qui nuit avant tout aux femmes ». « Il est dommage que des médecins pensent autant de mal d'un professionnel partenaire de leur exercice et aux côtés des femmes depuis la nuit des temps », regrettent-ils.

« Les sages-femmes sont fatiguées de se voir dénigrées en permanence par des médecins qui veulent faire croire au grand public qu'un suivi par une sage-femme est de moindre qualité », abonde Lise El Omari. Comme plusieurs consœurs, Cécile Saunier fait remarquer que les maïeuticiennes savent « retirer des implants et des stérilets », contrairement à  ce qu'énonce l'auteur du courrier. « Laissez travailler les sages-femmes en paix. Seule compte la reconnaissance par les femmes du travail bien accompli », conclut-elle.

Note de la rédaction : À vous la parole est un espace de libre expression n'engageant que les auteurs des courriers les ayant adressés.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Retraite : les médecins libéraux risquent d'être les grands perdants de la réforme selon l'UFML-S

La réforme des retraites pilotée par Jean-Paul Delevoye constitue-t-elle une menace pour les médecins libéraux ? C'est la grande crainte de l'Union française pour une médecine libre - syndicat ...Commenter

« Maximum 2 verres d'alcool par jour, et pas tous les jours » : SPF fixe de nouvelles limites

Verre de vin

Ces douze derniers mois, nos autorités sanitaires et le gouvernement ont été souvent critiqués pour leur laxisme en matière de lutte contre... Commenter

Médicament : les industriels se mobilisent pour réduire les ruptures de stock

Pénurie

« Non, les industriels n’organisent pas sciemment les ruptures de stock ! ». À l’occasion de la présentation de son plan d’action contre les... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir