[Appel à témoignages] Visites à domicile : qu’est-ce qui coince ?

[Appel à témoignages] Visites à domicile : qu’est-ce qui coince ?

16.04.2018
  • Sacoche

    [Appel à témoignages] Visites à domicile : qu’est-ce qui coince ?

Depuis 15 ans, le nombre de visites à domicile a fortement baissé. Les généralistes effectuaient 77 millions de visites par an dans les années 2000. Ils n’en réalisent plus que 23,3 millions par an, selon les derniers chiffres communiqués par l’Assurance maladie. Avec le vieillissement de la population, les syndicats réclament une revalorisation tarifaire afin de relancer la visite.

Et vous ? Vous déplacez-vous toujours chez vos patients ? À quelle fréquence ? Le feriez-vous davantage si les visites étaient mieux rémunérées ? Quelles difficultés rencontrez-vous en visite ?
Vous souhaitez apporter un témoignage pour un prochain article du Généraliste, écrivez-nous à redaction@legeneraliste.fr

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Publicité

L'Autorité de la concurrence veut revenir sur l'interdiction de publicité pour les médecins

Les médecins seront-ils un jour autorisés à faire de la pub ? Après le conseil d’État, l’Autorité de la concurrence ouvre, à son tour, la porte à cette possibilité, invoquant la jurisprudence...6

Plaidoyer pour le dosage des transaminases en routine

Dosage transaminases

« Alors que les généralistes n’hésitent pas à prescrire des glycémies, des créatininémies et des cholestérolémies dans le cadre de bilans de... 3

ECNi blanches, des premiers bugs avant le test national

Loading

Alors que les ministères de la Santé et de l’Enseignement supérieur, souhaitaient cette année faire l’impasse sur les épreuves classantes... Commenter

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 1

A découvrir