Courrier des lecteurs - Mea culpa : gloire aux toubibes !

Courrier des lecteursMea culpa : gloire aux toubibes !

01.12.2017

Féminisation Chères consœurs, je vous adresse mes plus plates excuses et vous prie de bien vouloir pardonner l’ingratitude et la couardise dont j’ai fait preuve toutes ces années durant lesquelles je vous ai masculinisées à outrance.

J’ai bien tenté quelques « chère confrère » ou « cher consœur » mais à chaque fois le correcteur automatique m’invitait à l’usage et je me pliais lâchement au diktat informatique complaisant.

Puisse cette lettre rappeler à nos gardiens des dogmes que vous êtes, mesdames, aujourd’hui bien plus qu’hier, médecins du beau sexe, toubibes, professeures, chirurgiennes, mandarines et j’en passe et des bien meilleures que nous.

Comme si les en-têtes de nos courriers, en vous masculinisant, reflétaient en ultime résistance l’impuissance de notre situation.

J’outrepasserai désormais les us et coutumes en vous élevant au genre que vous méritez, afin de vous reconnaître dès l’en-tête de nos courriers, et ce jusqu’à sa formule de politesse qui a, elle, toujours été la vôtre.

Vous aussi, vous voulez réagir à l’actualité médicale ? Adressez-nous vos courriers accompagnés de vos nom, prénom et lieu d’exercice à redaction@legeneraliste.fr

Dr Cyrille Coulon, Rougegoutte (Territoire de Belfort)
Source : Le Généraliste n°2815
Commentez 7 Commentaires
 
Charlaine D Infirmier 04.12.2017 à 09h24

Cette féminisation à tout crin me fait penser à cette fable :
Parce que l'être unique ne cessait de se plaindre à son créateur, ce dernier le sépara en deux : une partie homme, l'autre femme, Lire la suite

Répondre
 
THERESE N Médecin ou Interne 02.12.2017 à 17h21

Ttristesse que cette langue francaise qui se justifie .de quoi ? Eelle est trop belle pour qu on la change c est notre patrimoine
Masculin ou Feminin qu importe ?
Les Anglais ne s en prendront Lire la suite

Répondre
 
PATRICK C Médecin ou Interne 02.12.2017 à 13h26

Abattre le masculin dominateur de l’orthographe n’apportera pas plus de reconnaissance aux femmes. Je n’ai pas besoin de ca pour les respecter. Les femmes sont bien plus bosseuses que les hommes et Lire la suite

Répondre
 
ISABELLE G Médecin ou Interne 02.12.2017 à 12h59

Gare au gorille... yes , Ce n'est pas en truquant les mots et en trahissant notre langue que les femmes , les hommes et les médecins seront respectés. Ridicule et faux débat, chiffon rouge qui Lire la suite

Répondre
 
ISABELLE G Médecin ou Interne 02.12.2017 à 12h54

La langue française n'est pas dictée par des politiques obéissant aux pressions des minorités activistes.
Si vous pensez le contraire, tuez les académiciens comme on tue la médecine, "abatardiser" Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
consultation enfant

Les généralistes choisis neuf fois sur dix comme médecin traitant de l’enfant

Depuis le 1er janvier 2017, est entrée en vigueur la ROSP enfants qui sera versée au premier trimestre 2018 pour les médecins traitant d’enfant de moins de 16 ans. Le dispositif a vu le jour avec...2

Le Syndicat de la médecine générale vent debout contre la ROSP qui « formate » les médecins 

Dr Patrick Dubreil

« La ROSP est un gouffre financier », s'indigne le Dr Patrick Dubreil (photo), patron du Syndicat de la médecine générale (SMG). Pourtant ce... 5

La protection sociale des généralistes, priorité du Dr Yannick Schmitt, nouveau président de ReAGJIR

Yannick Schmitt

On le sait déjà depuis plusieurs semaines, le Dr Sophie Augros, présidente du Regroupement autonome des généralistes jeunes installés et... 3

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir