Edito - Allons enfants de l’empathie

EditoAllons enfants de l’empathie

Christophe Gattuso
| 04.05.2018
  • Edito

Beaucoup d’entre vous ont été soulagés de voir Agnès Buzyn succéder à Marisol Touraine. Un médecin reprenait la Santé. Une hospitalo-universitaire, certes. Une scientifique et éphémère présidente de la HAS qui a bouté de son collège le dernier médecin libéral, c’est vrai. Mais vous l’espériez, votre consœur saurait vous comprendre et renouer le fil.

Après d’encourageants premiers pas, voici les premiers faux pas. Il y a d’abord ce double discours exaspérant sur le tiers payant. La ministre assure aux médecins que le dispositif ne sera pas obligatoire, tout en affirmant maintenant qu’elle veut généraliser la dispense d’avance de frais à l’horizon 2020. L’extension de l’obligation vaccinale a aussi été vécue comme un coup de force par certaines sociétés savantes qui redoutaient une décision contre-productive. Aux milliers de signataires de la tribune contre les “fake médecines”, la ministre a répondu sans trembler qu’elle continuerait de rembourser l’homéopathie et son « probable effet placebo » qui ne « font pas de mal ».

Le ton s’est durci ces dernières semaines. À plusieurs reprises, Agnès Buzyn a mis la saturation des urgences sur le dos des médecins libéraux, incapables selon elle de prendre en charge les soins non programmés. La semaine passée, dans une interview à Marie-Claire, elle rend les médecins principaux responsables de l’affaire Levothyrox. Prévenus par courrier du changement de formulation du médicament par le laboratoire, « beaucoup n’ont pas gardé l’information en tête et ne l’ont pas transmise à leur patientèle », assène la ministre. Qui concède à mi-mot qu’il lui faudra améliorer sa communication...

Dans cet entretien, Agnès Buzyn regrette « une forme de mépris » du monde médical « pour la douleur des femmes, surtout concernant les douleurs gynécologiques ». Mais elle rassure, les futurs praticiens seront formés à l’écoute et à l’empathie !
Une ministre de la Santé médecin qui fait du doc-bashing... Les intéressés apprécieront.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dr Pierre-Henri Mailhes

Cyberharcèlement : le médecin insulté par la fille d'une patiente sur Facebook se confie

Le 4 juin 2018, le Dr Pierre-Henri Mailhes est attaqué et insulté par la fille d'une patiente résidente en Ehpad dans une lettre ouverte partagée plus de 30 000 fois sur Facebook. Un an après, l...Commenter

Exacerbation de BPCO et antibios, la CRP comme juge de paix ?

Analyse sanguine

Faut-il ou non prescrire des antibiotiques en cas d’exacerbation de BPCO ? Alors que la question fait toujours débat, en soins primaires,... Commenter

Internat : découvrez la répartition définitive des postes de formation complémentaire (FST) par faculté

Internes en médecine

Après plusieurs semaines de polémique sur la mise en place calamiteuse des formations spécialisées transversales (FST), prévues par la... Commenter

Oganisation des soins TRAVAILLER BEAUCOUP ET TARD NUIT AU DÉPISTAGE Abonné

dépistage oc sensor

Il existe un lien entre l'horaire de consultation et la prescription des dépistages. Cet article du Jama démontre que les consultations... Commenter

Infectiologie SANTÉ DES VOYAGEURS 2019 Abonné

Vue d'avion

Comme chaque année, le BEH met à jour ses préconisations sur la santé des voyageurs. Vaccins classiques et spécifiques, chimioprophylaxie... Commenter

A découvrir