Edito - La prévention à tout prix

EditoLa prévention à tout prix

30.03.2018
  • Edito

Longtemps demeurée au stade d’ambition, la prévention est-elle en passe de devenir réalité ? Le gouvernement a présenté lundi un plan pour « rester en bonne santé tout au long de sa vie ». Programmées pour ce quinquennat, 25 propositions viseront à réduire la survenue de pathologies à tous les âges. « Une vraie politique de prévention permettrait de préserver près de 100 000 vies par an », a asséné le Premier ministre, aux côtés d’Agnès Buzyn pour prêcher la bonne nouvelle. Depuis la grande loi de santé publique de Philippe Douste Blazy en 2004, tous les ministres de la Santé ont clamé leur volonté de mettre la prévention au cœur de leur politique de santé. Mais leur action a souvent été amoindrie par manque d’investissement. Avec ce plan, les pouvoirs publics entendent changer de paradigme.

Si elles voient toutes le jour, ces 25 mesures devraient avoir un réel impact sur votre activité (dossier p. 10). Et pour cause ! Les femmes enceintes et ayant un désir de grossesse devront systématiquement être supplémentées en vitamine B9. Vingt examens de santé de l’enfant seront pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie pour prévenir obésité, IST et addictions, ou repérer des troubles auditifs. Les traitements d’aide à l’arrêt du tabac bénéficieront bientôt d’un remboursement classique. Les généralistes pourraient être autorisés à prescrire les traitements de l’hépatite C et les femmes n’ayant pas réalisé de frottis dans les trois ans seront invitées à le faire avec une prise en charge à 100 %.

On peut relever les insuffisances de ce plan en matière de prévention du suicide, de lutte contre l’alcoolisation de masse, de santé au travail et ses limites pour les personnes handicapées et les patients âgés... Surtout, la France ne réussira ce virage que si elle s’en donne les moyens. Or, très insuffisante, l’enveloppe quinquennale de 400 millions apparaît avoir été estimée au doigt mouillé. La preuve, aucun chiffrage précis n’a été communiqué sur le financement de chacune des 25 mesures. Mieux vaut prévenir...

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Masque

« Nous sommes démunis » : des généralistes se plaignent du manque d'informations sur le coronavirus

Alors que le coronavirus a fait sa première victime française cette semaine et que l’épidémie progresse en Italie, des médecins généralistes déplorent de ne pas être informés par les pouvoirs...2

Grippe : l'épidémie en baisse

Grippe

On observe une diminution de l'activité grippale dans la majorité des régions, avec un pic qui a été atteint la semaine passée indique le... Commenter

Un généraliste lance un site dédié au suivi de la grossesse en consultation Abonné

Femme enceinte en consultation

Jamais deux sans trois. Après avoir lancé le site kitmedical.fr, référençant les sites utiles pour les médecins et le moteur de recherche... Commenter

Gastro-entérologie MICI : PRISE EN CHARGE ET SURVEILLANCE Abonné

MICI

Le généraliste a une place centrale dans le diagnostic et le traitement des MICI, mais aussi dans la prévention de leurs complications et... Commenter

Rhumatologie VITAMINE D : QUELLE SUPPLÉMENTATION ? Abonné

Complément

Pour les patients ostéoporotiques ou à risque d’ostéoporose, il a été récemment suggéré qu’une supplémentation journalière modérée en... Commenter

A découvrir