Éditorial - Vos projets, nos « Grands prix »... Participez à l'édition 2014 !

ÉditorialVos projets, nos « Grands prix »... Participez à l'édition 2014 !

21.02.2014
  • Éditorial - Vos projets, nos « Grands prix »... Participez à l'édition 2014 !-1

    Vos projets, nos « Grands prix »... Participez à l'édition 2014 !

Ce n’est ni le Concours Lépine de la médecine générale, ni une compétition pour le César du meilleur acteur de santé… Et c’est pour ça qu’au Généraliste nous tenons tant à ces « G d’Or » que nous remettons chaque année. Pour nous, ils sont, en effet, avant tout un excellent baromètre de la profession… Depuis près de vingt-cinq ans, ces trophées viennent récompenser le dynamisme de tel ou tel confrère et la qualité de projets de terrain au service de la santé. Mais ils sont aussi l’occasion de scander la marche de la médecine générale : au fil des ans, on y a, par exemple, primé des réseaux de soins, des MMG et plus récemment des MSP…

 

Comment une profession surbookée, qu’on dit même souvent surmenée, est-elle capable d’autant d’initiatives pour améliorer la prise en charge des patients ? C’est le petit miracle que nous constatons chaque année au vu des dossiers qui parviennent au jury des « Grands Prix du Généraliste ». Nous espérons que vous serez encore nombreux à y participer cette année. Et peut-être plus que les autres fois. Car il y a pour la profession une raison particulière de se manifester pour cette édition 2014 que nous lançons avec notre partenaire Groupe Pasteur Mutualité. Elle se déroulera concomitamment à l’annonce de la « Stratégie Nationale de Santé » qui se concrétisera dans une grande loi de santé. Et si l’on est en droit d’espérer que ce chantier se traduira par une valorisation de la profession, c’est le moment de montrer aux pouvoirs publics que certains confrères n’ont pas attendu pour traduire ici et maintenant le fameux « parcours du patient ».

Alors, si vous avez un projet qui vous tient à cœur, sautez le pas et adressez-nous vite votre dossier ! Vous hésitez ? Voici trois bonnes raisons de vous jeter à l’eau. D’abord, la variété des catégories primées qui offre à chacun une large possibilité de concourir et ce quel que soit son ancienneté dans la profession, puisqu’il existe désormais un prix récompensant les nouvelles installations. Ensuite, c’est l’occasion de médiatiser un projet ou une cause qui vous tient à cœur et peut-être de convaincre d’autres confrères à vous imiter. Enfin, si vous craignez de manquer de temps, sachez que la participation est très simple. Quelques phrases pour présenter votre dossier et quelques clics sur notre site internet www.grands-prix.legeneraliste.fr/. Et ça y est, vous êtes candidat !

Accédez au site des "Grands Prix du Généraliste"

Jean Paillard, directeur de la rédaction
Source : Le Généraliste n°2672

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
G Perez

Les portraits de l'été Le Dr Perez veut aider les diabétiques à échapper aux médicaments grâce à l’activité physique

« Les patients diabétiques n’ont pas d’équilibre alimentaire et ne font pas d’activité physique. Cela fait naître la maladie, avant de l’entretenir. » Tel fut le premier constat du Dr Gaëlle Perez,...4

Les dossiers qui ont marqué l'année Le cloud, ennemi du secret médical ?

Visu Lead p10-12

Applis santé, objets connectés, services de rendez-vous en ligne... À l’ère du tout numérique, les données de santé n’ont jamais été aussi... Commenter

Zoom en vidéo [Vidéo] Exposition des adolescents à la pornographie : une hausse inquiétante, alertent les gynécologues

adolescent et ordinateur

C’est un appel solennel qu’a souhaité lancer aujourd’hui le collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) : face à... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir