Alix de Francqueville, 72e aux ECN 2009

« Une discipline encore dénigrée »  Abonné

Publié le 16/05/2014

Crédit photo : VOISIN

« Je ne pense pas que la médecine générale soit boudée mais c’est vrai que, pendant l’externat, elle n’est pas du tout valorisée. Pendant ces années avant les ECN, notre formation est très hospitalo-centrée. Comme nos professeurs sont des hospitaliers, ils parlent de ce qu’ils connaissent et pas de la médecine générale. Ils nous poussent, par conséquent, et de façon inconsciente, à nous orienter vers leur spécialité. C’est pour cette raison que les étudiants ne se dirigent pas vers la médecine générale. Nous ne sommes pas amenés à la connaître.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte