Arianne Mussedy*, 300e aux ECN 2009

« Un choix toujours mal compris »  Abonné

Publié le 16/05/2014

Crédit photo : Mikah Manasala

« La médecine générale ne fait pas envie, d’abord parce qu’elle n’est pas connue des externes, mais aussi parce qu’elle est dévalorisée par les autres spécialités et la société. On fait encore ce choix par dépit. Et cela le restera tant que les spécialistes continueront de ne pas considérer leurs confrères à leur juste valeur. Quand j’ai choisi médecine générale, mes camarades l’ont plutôt bien pris, car, comme ça, il n’y avait pas de risque que je prenne leur place dans une autre spécialité plus sollicitée. Dans ma famille, ce choix a été mal compris.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte