Un bonus de ROSP pour les généralistes maîtres de stage ?

Publié le 14/01/2015

Crédit photo : BURGER/PHANIE

A défaut de revalorisation de leurs honoraires pédagogiques, les quelques 7 000 généralistes maîtres de stage pourraient bientôt bénéficier d’un bonus dans la ROSP. Le SNEMG, leur syndicat, en a arraché le principe cette semaine à Marisol Touraine. "Nous sommes satisfaits de ces promesses engageantes mais nous restons vigilants car pour le moment ce ne sont que des promesses", prévient le président du SNEMG, Mathieu Calafiore. Deux autres "accords de principe" ont égament été retenus : plus de moyens pour enseigner la médecine générale et la promesse que la formation pour devenir maître de stage ne soit pas forcément comptabilisée dans le compte épargne-temps de DPC des généralistes (2 jours par an et par médecin).

Pour assurer pleinement la formation des étudiants et des internes, la formation de 4 000 maîtres de stage supplémentaires et la création de 200 postes de professeurs d’université (titulaires ou associés) serait nécessaire, selon le SNEMG. Le syndicat doit participer au groupe travail spécifique à la médecine générale que Marisol Touraine a promis de mettre en place dès la semaine prochaine. Des propositions en ce sens devraient être formulées et inscrites dans la loi - espère-t-on au SNEMG - d’ici son passage devant le Parlement courant avril.


Source : legeneraliste.fr