Mieux informer sur les études de médecine

Publié le 14/05/2014

Crédit photo : I LOVE IMAGES / BSIP

La médiatrice de l'Éducation nationale s'inquiète pour la poursuite d'études des jeunes recalés aux concours de première année d'études de santé, qui peinent à se réorienter, dans son rapport annuel dévoilé mercredi. Ce dernier recommande de mieux informer les bacheliers «sur la réalité des études de médecine» (la charge de travail, le contenu des études, la longueur des études, la sélection à tous les niveaux...), de prévoir une possibilité de réorientation avant le début de l'année universitaire, en communicant par exemple sur les formations où des places sont restées vacantes, ou encore de prévoir des inscriptions à titre préventif sur le portail Admission post-bac (APB) ou à Sésame (concours d'écoles de commerce).


Source : legeneraliste.fr