Si « Le Généraliste » était paru en avril 1907

Les mathématiques et la médecine

Par
Alain Létot -
Publié le 10/04/2016
Histoire

Histoire

Monsieur le Docteur Niewenglowski regrette que les étudiants en médecine négligent autant qu'ils le font l'étude de la physiologie biologique qui est pourtant appelée à participer pour une grande part aux progrès de la médecine ; il estime que la faute en incombe aux programmes. Les étudiants n'ayant que des connaissances mathématiques très limitées ne peuvent pousser assez loin les études de physique.


Les progrès que fait chaque jour la physique biologique ne tarderont pas à amener dans les méthodes thérapeutiques une véritable révolution ; l'avenir est incontestablement à la physico-thérapie, et il sera un temps où ce ne seront plus seulement quelques spécialistes, mais tous les médecins praticiens qui devront être au courant des progrès de la physique, ce qui exige une certaine instruction mathématique.

(« Le Médecin praticien », avril 1907)


Source : legeneraliste.fr