Enquête ISNAR-IMG : les souhaits de formation des futurs généralistes

Les internes plébiscitent vos cabinets Abonné

Publié le 23/01/2015
Les internes plébiscitent vos cabinets


SAMUEL ASHFIELD/SPL/PHANIE

10 ans après la naissance du DES de Médecine Générale, l’intersyndicale des internes en médecine générale a conduit une vaste étude sur le ressenti des internes en médecine générale quant à leur formation. Le but étant d’évaluer la capacité de celle-ci à les préparer au métier de généraliste. Et le constat, qui sera présenté au congrès de l’ISNAR-IMG le 30 janvier à Toulouse, est sans appel : malgré un bon niveau général, les internes réclament davantage d’ambulatoire au cours de leurs trois ans d’internat, mais majoritairement pas un internat plus long.

La médecine générale a beau être devenue une spécialité à part entière, la formation qui l’accompagne reste malgré tout trop hospitalo-centrée. C’est du moins le ressenti majoritaire des internes en médecine générale. D’après l’enquête de l’ISNAR-IMG, qui a sondé 1 508 d’entre eux, issus des promotions ECN 2009 à 2013, les futurs généralistes demandent davantage de stages en ambulatoire. Alors qu’ils ont, depuis 2004, un internat sur six semestres, les internes en médecine générale ne sont tenus qu’à un seul semestre obligatoire en ambulatoire. L’étude montre que beaucoup en réclament le…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte