Les étudiants en manque de sommeil

Publié le 11/03/2014

Crédit photo : IMAGE SOURCE / BSIP

Selon l’enquête Santé menée par la SMEREP (mutuelle étudiante) auprès des étudiants français, 16% d’entre eux dorment moins de six heures par nuit. Les principales raisons du coucher tardif évoquées sont le travail scolaire (30%), la télévision (22%) mais aussi le surf sur internet et les réseaux sociaux (20%). Les étudiants français sont également confrontés à des difficultés pour s’endormir. Ils sont 38% à y faire face au moins une fois par semaine contre 37% en 2011. Cette légère hausse est encore plus marquée en Ile-de-France où 36% des étudiants se retournent dans leur lit sans trouver le sommeil. Ils étaient 31% il y a trois ans. Face à cette problématique, et à l’occasion de la 14ème Journée nationale du Sommeil, la SMEREP organise le 1er Atelier Sommeil à destination des étudiants le 28 mars prochain à Paris.


Source : legeneraliste.fr