Courrier des lecteurs

Le mépris de la fac  Abonné

Publié le 10/03/2017

MSU J’ai 67 ans et je suis installé depuis plus de 35 ans dans le bassin minier du Pas-de-Calais. À la retraite depuis deux ans, je continue d’avoir une activité débordante. Je suis depuis longtemps maître de stage et j’ai reçu de nombreux stagiaires dont la plupart ont été enchantés de leur stage. Faute d’avoir renouvelé mon dossier destiné à l’ARS, j'ai reçu un SMS d’un professeur du CHR de Lille Pôle Formation qui m’a demandé « d’arrêter de procrastiner et de me remuer ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte