La visite médicale en stage divise  Abonné

Publié le 08/02/2019

« Les maîtres de stage des universités (MSU) s’engagent à ne pas recevoir de représentants de l’industrie pharmaceutique en présence d’un interne. » Concoctée par les représentants des enseignants et des internes de médecine générale, la nouvelle charte des maîtres de stage présentée en novembre dernier lors du congrès du Collège national des généralistes enseignants (CNGE) comprend cette ajout important, essentiel aux yeux des internes. « Des travaux ont montré que les visiteurs médicaux délivrent presque exclusivement de la publicité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte