Une enquête se penche sur la santé mentale des internes pendant la crise sanitaire

Par
Publié le 08/04/2020
Internes

Internes
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Le soutien psychologique pour les soignants pendant et après cette crise sanitaire est primordial. Et le cas des internes ne fait pas exception, bien au contraire.

En lien avec le Centre national d’appui, créé pour prévenir les risques psychosociaux chez les étudiants en santé, l’Intersyndicale nationale des internes (Isni) annonce la mise en place d’une équipe « pour organiser le réseau des structures d’appui aux étudiants en santé sur l’ensemble du territoire ». L’objectif est notamment de diffuser une liste des structures d’appui pour l’ensemble des régions, de se servir de l’expérience de celles déjà existantes pour soutenir celle en développement et de constituer un réseau de référents locaux. La liste des structures d’appui sera disponible sur l’espace Notion et le site du CNA. 

Mesurer l'impact de la crise

Parallèlement, l’Isni lance également une enquête pour évaluer la santé mentale des internes et leurs difficultés pendant cette crise sanitaire. « Nous pourrons comprendre l'évolution de l'état de santé mentale des internes et l'impact d'une crise de grande ampleur, ainsi que de la profonde réorganisation du système de santé sur les soignants », indique la structure en préambule du questionnaire. L’enquête se compose de 26 questions et sera anonymisée. Afin de mesurer l’évolution de l’état de santé des internes, les répondants sont invités à remplir ce questionnaire de façon régulière, une fois par mois, pendant toute la durée de la crise sanitaire.


Source : legeneraliste.fr