Crise sanitaire, les internes lassés d’être des pions au détriment de leur formation  Abonné

Par
Publié le 06/04/2021

Crédit photo : BURGER/PHANIE

Après plus d’un an de crise sanitaire et une mobilisation sans faille, les internes de médecine générale ne veulent plus être une variable d’ajustement des hôpitaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte