Coronavirus : les internes ne changeront pas de stage tout de suite

Par
Publié le 20/03/2020
internes

internes
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Les internes en médecine générale étaient censés faire leur choix de stage ces jours-ci pour leur prochain semestre, censé débuter au 1er mai. Mais finalement les IMG ne changeront pas de postes dans un mois et demi. Une instruction ministérielle parue hier fait savoir que « compte tenu des circonstances particulières, l’affectation des internes en médecine et en pharmacie pour le mois de mai 2020 est reportée pour une durée d’un mois, renouvelable une fois ». Les internes restent donc affectés dans leur terrain de stage actuel pendant cette période, pour ne pas « désorganiser les services et leur fonctionnement ». Les IMG qui achèvent leur dernier semestre au 1er mai (le 6e) en revanche finiront bien à la date prévue. 

Réaffectation en fonction des besoins

Malgré tout, l’instruction précise aussi que certains internes pourront être réaffectés dans d’autres services selon les urgences du moment. Par exemple, il peut être demandé à ceux qui sont dans des services où l’activité est réduite du fait des déprogrammations de soins non urgents, d’aller prêter main-forte dans ceux en tension à cause de la crise sanitaire. « Le principe de doubler (en binôme) les internes actuellement en service prioritaire est une option organisationnelle possible ». Lorsqu’il s’agit de réaffectations au sein du même établissement, la procédure ne demande pas d’autorisation particulière, pour les changements entre établissements ou extra-hospitaliers, elles peuvent se faire sur la base du volontariat ou après autorisation de l’ARS.

L’instruction annonçait aussi l’annulation des stages à l’étranger et interCHU (hors subdivision) prévus, mais suite aux remontées des internes, les cabinets ministériels sont revenus sur cette décision.


Source : legeneraliste.fr