Coronavirus : la prime exceptionnelle sera finalement versée à tous les internes

Par
Publié le 24/04/2020
Interne en médecine générale

Interne en médecine générale
Crédit photo : GARO/PHANIE

La polémique aura été de courte durée. Alors que le gouvernement avait annoncé la semaine dernière le versement d’une prime exceptionnelle en mai de 1 500 euros pour les personnels soignants des services de santé, jeudi, l’information selon laquelle seule une partie des internes pourrait en bénéficier a suscité la colère. En effet, il était question que les internes en stage ambulatoire ou dans des services considérés comme n’étant pas en « première ligne » dans la prise en charge du Covid-19, soient exclus de cette prime. Les deux syndicats d’internes l’Isni et l’Isnar-IMG, ainsi que de nombreux internes sur les réseaux sociaux, se sont mobilisés pour exprimer leur incompréhension et demander qu’il n’y ait pas de distinction entre les étudiants.

Ce matin, Olivier Véran a rapidement coupé court à la polémique. « Tous les internes, en médecine comme en chirurgie, ont participé, en ville comme à l'hôpital, à la lutte contre l'épidémie et à la protection des Français. Il a toujours été et il reste évident que tous les internes percevront la prime soignants », a-t-il dit sur Twitter.
Une clarification saluée par les syndicats d’internes.

Dans le détail, le ministère joint par Le Généraliste, précise que dans la trentaine de départements les plus touchés par l'épidémie, l'ensemble des personnels soignants des services de santé toucheront 1 500 euros de prime. Pour les autres départements, ceux qui travaillent dans les services Covid+ dans les 108 hôpitaux de référence identifiés, percevront 1 500 euros, et ceux des autres services 500 euros de prime. 


Source : legeneraliste.fr