Espace Installation

Suivi des patients chroniques : comment adopter la bonne approche ?

Publié le 24/04/2020

Parmi les patients d’un cabinet de médecine générale, une proportion significative souffre d’une affection chronique et suit un traitement adapté, parfois très lourd. Comment accompagner correctement ces patients tout au long de leur parcours de soins ? Voici quelques pistes.

.

.
Crédit photo : GARO/PHANIE

Près de 11 millions de patients sont aujourd’hui inscrits dans le dispositif des Affections de longue durée (ALD), soit 17 % de l’ensemble des assurés sociaux (1). Ces patients bénéficient d’une couverture à 100 % des frais en rapport avec l’affection désignée. Quatre groupes de pathologies les plus fréquentes permettent l’ouverture des droits au dispositif ALD. Il s’agit des maladies cardio-neurovasculaires (32 % des assurés), du diabète (25 %), des tumeurs malignes (20 %) et des affections psychiatriques de longue durée (14 %).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)