Espace Installation

Je m’installe, pourquoi dois-je déjà cotiser pour ma retraite ?

Publié le 01/02/2019
Le jeune médecin en début d’exercice ne se préoccupe généralement pas prioritairement de ses vieux jours. Mais il doit pourtant, une fois passée sa thèse et après son inscription à l'Ordre, commencer à régler ses cotisations à la Caisse autonome de retraite des médecins de France (Carmf). Pourquoi, comment, combien ? Le Généraliste fait le point.
Tirelire

Tirelire
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Dura lex, sed lex ! A l’âge où le jeune généraliste qui s’installe pense à l’aménagement de son cabinet, aux investissements qu’il doit faire pour répondre aux besoins de sa patientèle ou encore au service de secrétariat qui pourrait tant améliorer son quotidien, une dure loi se rappelle à lui : paie tes cotisations Carmf d’abord ! Le code de la Sécurité sociale est en effet formel : tout médecin exerçant une activité libérale est obligatoirement affilié au régime d’assurance vieillesse dont il relève.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)