Espace Installation
Visser sa plaque

Collaborateur libéral : qui peut signer ?

Publié le 13/10/2017

Ce nouveau statut, intermédiaire entre l’installation et le remplacement, a un peu plus de 10 ans. En une décennie, il a déjà connu un franc succès. Au 1er janvier 2016, il y avait en effet, selon le Cnom, 3 345 contrats de collaborateurs libéraux, près de 2 500 concernant des médecins généralistes. Le collaborateur libéral est une formule qui peut en effet convenir à ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas s’engager, soit sur la durée, soit sur un plein-temps tout en bénéficiant d’une situation pérenne. C’est une alternative pour celui qui ne souhaite pas visser sa plaque.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)