Si « Le généraliste » était paru en juillet 1911

Il n’est pas de bon interne que de Paris

Publié le 27/07/2015

« Ceux d’entre nous qui s’intéressent aux choses de l’internat doivent se souvenir qu’au congrès de Bordeaux en mai dernier parmi les vœux votés à l’unanimité par les représentants de tous les internats français – y compris Paris – se trouvait celui-ci : “ Les internes des hôpitaux des villes qui sont le siège d’une faculté de médecin et qui sont nommés au concours pourront, après un an d’exercice et sans repasser par l’externat, se présenter directement au concours de l’internat des autres villes, siège de facultés de médecine ”.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)