Six bonnes raisons de devenir maître de stage

Généraliste/étudiant : un duo gagnant ! Abonné

Publié le 13/06/2014
Généraliste/étudiant : un duo gagnant !


BURGER/PHANIE

Leur nombre a explosé ces dernières années. Et si cette croissance exponentielle est à mettre au crédit du Collège National des Généralistes Enseignants (CNGE) qui a formé les confrères candidats, les retours des maîtres de stage sont plutôt positifs. Grâce à ce compagnonnage avec les jeunes, le statut de ces généralistes formateurs a changé... et leur pratique aussi !

Avec 7 666 généralistes recensés sous ce statut au 1er janvier 2014, l’effectif des maîtres de stages a doublé ces quatre dernières années et augmenté de 10% sur un an. Et ce n’est sans doute pas fini puisque le CNGE estime ce nombre insuffisant pour faire face à l’afflux massif d’internes en médecine générale et que le Pacte Territoire-Santé de Marisol Touraine pousse à la découverte de l’ambulatoire durant les études de médecine. Qu’est-ce qui incite donc des confrères de plus en plus nombreux (3 035 pour le 2e cycle et 6 176 pour les stages d’internes) à opter pour ces fonctions d…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte