15e congrès du CNGE

Dijon, capitale de la filière universitaire généraliste  Abonné

Par
Paul Bretagne -
Publié le 27/11/2015
Plus d’un millier de confrères enseignants ont rendez-vous cette fin de semaine pour le 15e congrès du CNGE. Occasion de prendre le pouls d’une recherche dynamique, malgré des effectifs encore insuffisants.
cnge

cnge
Crédit photo : Alain Doire-Bourgogne Tourisme

Ils étaient 1 000 l’an passé à Lille et les organisateurs attendent quelque 1 200 généralistes enseignants cette année à Dijon pour un congrès annuel du CNGE qui, au fil des années, ancre davantage la spécialité au cœur de l’université. « Dijon pour nous est une ville symbolique. En 2004, notre congrès s’y tenait lors de l’annonce de la création de cette discipline universitaire », explique le Pr Anne Bottet, présidente du CNGE formation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte