Université

Comment les premiers profs de médecine générale se sont imposés

Publié le 04/10/2019
Comment les premiers profs de médecine générale se sont imposés

prof
arisa - stock.adobe.com

Septembre 2009, cinq ans après la création d’un DES spécifique, deux ans après la prise de fonction des 16 premiers chefs de clinique, la filière universitaire de médecine générale connaît une nouvelle avancée majeure avec la titularisation des dix premiers professeurs de la spécialité. Quel impact ont eu ces nominations sur ces enseignants qui avaient jusqu’alors un statut précaire d’associé ? Ont-elles permis à la médecine générale de gagner sa place à l’université ? Dix ans après, cinq des dix pionniers* confient au Généraliste avoir investi la recherche, proposé de nouveaux outils pédagogiques et avoir rendu la spécialité plus attractive.

Il a fallu du temps avant qu’on nous considère comme des pairs Pr Gérard Bourrel, professeur émérite de médecine générale et ancien directeur du département de médecine générale (DMG) de Montpellier « Au début, les PU-PH d’autres spécialités nous disaient : “Je vais vous dire ce dont les généralistes ont besoin”. Nous avons répondu : “Ce n’est plus comme ça qu’on va procéder”. Nous avons tous commencé par faire de la formation continue. Celle-ci nous a permis de nous affirmer. Personnellement, je n’aurais jamais imaginé devenir professeur d’université. Mais à…

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)