Camille Breuillot, 26e aux ECN 2012

« Changer la vision des choses »  Abonné

Publié le 16/05/2014

Crédit photo : Garo Phanie

« La médecine générale peut encore être un second choix. Dans ma promo, par exemple, les gens ont été très surpris de ma décision. Ils ne comprenaient pas trop. Mon entourage me disait : « Mais tu es sûre que tu veux faire médecine générale ? Tu es si bien classée que tu peux faire autre chose... ». À la fac, on entend que la médecine générale, c’est pour les derniers classés et que les médecins généralistes ne servent pas vraiment à grand-chose mis à part renouveler les ordonnances.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte