Permanence des soins : ce qu'il faut savoir quand on démarre

Permanence des soins : ce qu'il faut savoir quand on démarre

08.11.2019

La permanence des soins ambulatoire (PDSA) n'est plus obligatoire pour les médecins depuis 2002. Pour autant, même si les volontaires sont chaque année un peu moins nombreux, près de 4 généralistes sur dix assurent cette mission de service publique  organisée au niveau régional pour maintenir la continuité et l'égalité de l'accès aux soins de proximité. Comment les médecins peuvent-ils s'impliquer dans la PDS, à qui doivent-ils s'adresser ? A quelle rémunération peuvent-ils prétendre ? Explications.

  • Agenda

La permanence des soins, comment ça marche ?

Tout médecin généraliste, libéral, salarié, remplaçant, retraité peut, sur la base du volontariat participer au dispositif de PDSA et cela à différents postes.

Au premier niveau de cette permanence, le médecin régulateur assure la réponse téléphonique (116 117* ou le 15 en cas d’urgence vitale). Après évaluation des maux, il indique aux patients l’orientation à prendre : visite du médecin de garde, consultation en maison...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Tribunal

Une généraliste condamnée à 3 mois de prison avec sursis pour « imprudence » après le décès d’un patient

Sept ans après avoir prescrit un anti-inflammatoire qui s’est avéré fatal à l’un de ses patients, une généraliste de Lalinde (Dordogne) a été reconnue coupable « d’homicide involontaire » et...1

Reprise de dette, crédits et primes : le gouvernement veut acheter la paix sociale à l’hôpital

Édouard Philippe

Quelques mois après le plan de refondation des urgences, le gouvernement dégaine cette fois-ci un « plan d’urgence pour l’hôpital » pour... 2

[Appel à témoignages] La notation des médecins en ligne impacte-t-elle votre exercice ?

Notation

Pour un futur dossier, Le Généraliste souhaite savoir si la possibilité pour les patients de vous noter en ligne a des conséquences sur... Commenter

Urologie LA DYSFONCTION ÉRECTILE RÉSISTANTE AUX IPDE-5 Abonné

Dysfonction érectile

La mise sur le marché du Viagra en 1998, puis d’autres inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (IPDE-5) a révolutionné la prise en... Commenter

PNEUMONIE, PAC OU PAS PAC ? Abonné

Pneumonie

Avec une incidence de 4,7/1 000 personnes/an, la pneumonie est une pathologie relativement fréquente en soins primaires. à l’occasion de la... Commenter