Continuer à se former, une habitude à prendre quand on s'installe

Continuer à se former, une habitude à prendre quand on s'installe

05.04.2019

À peine ses études terminées, le jeune médecin doit penser à actualiser ses connaissances. Pour ne pas perdre le fil et ainsi offrir aux patients les soins de meilleure qualité, le médecin doit dès les trois premières années d'exercice, qu'il soit installé en libéral, salarié ou remplaçant, s'engager dans une démarche de formation continue pour régulièrement se mettre à jour.

  • Formation

Pour le jeune médecin, la formation continue est naturelle, évidente et fait partie intégrante de son avenir professionnel. Elle est obligatoire pour tous les médecins libéraux, installés ou remplaçants, thésés ou non.

La formation continue est une obligation déontologique inscrite dans le code de santé publique. L'article 11 de ce texte évoque l’obligation de compétences et de formation au long cours pour les professionnels de santé. Officiellement obligatoire depuis 1996 –...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Médocs et environnement

L'OCDE s'inquiète de la toxicité des résidus de médicaments dans l'environnement

L'OCDE recommande la mise en place de stratégies nationales et de plans d'actions pour gérer les risques environnementaux liés à la présence des produits pharmaceutiques dans l'environnement, qui...2

L'ANSM avertit sur le risque de cancer cutané de Picato®

L’ANSM informe sur les risques de carcinomes épidermoïdes cutanés rapportés en Europe chez des patients utilisant Picato® (mébutate... Commenter

Huit Français sur dix ont une bonne image des médecines douces selon une étude

Acupuncture

Les Français voient d'un bon œil les médecines douces. Selon une étude Santé Claire/Harris Interactive*, 86 % déclarent en avoir une bonne... 3

Urologie LA DYSFONCTION ÉRECTILE RÉSISTANTE AUX IPDE-5 Abonné

Dysfonction érectile

La mise sur le marché du Viagra en 1998, puis d’autres inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (IPDE-5) a révolutionné la prise en... Commenter

PNEUMONIE, PAC OU PAS PAC ? Abonné

Pneumonie

Avec une incidence de 4,7/1 000 personnes/an, la pneumonie est une pathologie relativement fréquente en soins primaires. à l’occasion de la... Commenter